Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM
Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

L’Office national des chemins de fer a été constitué le 1er janvier 1963 par le rachat des trois concessions qui reliaient l’ancienne capitale marocaine Fez à l’atlantique à l’ouest (Compagnie des chemins de fer du Maroc (CFM)), au réseau ferré algérien à l’est (Compagnie du chemin de fer du Maroc oriental (CMO)) et à la Méditerranée au nord (Compagnie franco-espagnole du Tanger-Fès (TF)), subsistant comme concessionnaires distincts pendant le protectorat, afin de fusionner l’exploitation de ces trois réseaux. L’ONCF est aujourd’hui membre de l’Union internationale des chemins de fer (UIC), de l’Union arabe des chemins de fer (UACF) et du Comité du transport ferroviaire maghrébin (CTFM).

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

Un peu d’histoire

Projets & Investissements

Ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca

La mobilité de demain entre en gares

Le projet de construction d’une Ligne à Grande Vitesse reliant Tanger à Casablanca s’inscrit dans le cadre de la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI Que Dieu l’Assiste. Il s’agit d’un système qui constitue, grâce à ses diverses retombées positives, une solution innovante et un choix naturel pour dynamiser le transport national, privilégier la multi-modalité et préserver l’environnement.

Ce projet constitue la première étape de la mise en œuvre d’un schéma directeur des Lignes à Grande Vitesse visant la construction progressive d’un réseau d’environ 1500 km, composé de l’axe «Atlantique» Tanger-Casablanca-Agadir et de l’axe «Maghrébin» Casablanca-Rabat-Fès-Oujda.

Triplement Casablanca-Kénitra

Plus de robustesse et de capacité

De par sa position stratégique dans la configuration du réseau ferré national, l’axe Casablanca-Rabat-Kénitra, qui relie le Nord, l’Est et le Sud du pays, constitue le cœur de l’activité ferroviaire au quotidien : une part prépondérante du trafic, aussi bien des navetteurs que des voyageurs grandes lignes, transite par cet axe porteur.
Cet axe enregistre un taux de saturation important, constituant une contrainte majeure quant à son exploitation et aux possibilités d’étendre l’offre pour faire face convenablement à la demande en croissance constante. De ce fait, l’augmentation de sa capacité et le renforcement de sa robustesse se sont imposés pour assurer une offre étoffée avec des services plus attractifs répondant au mieux aux attentes de la clientèle.

Consistance

Lancé par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu Le Glorifie, en septembre 2012, ce projet comporte trois composantes majeures, à savoir :

  • Robustesse : Renouvellement de 100 km de voie et de 160 km de lignes caténaires, réhabilitation du tunnel de Rabat Ville
  • Sécurité et sûreté : Remplacement des passages à niveau par des ponts, clôture de la totalité du parcours
  • Triplement de la voie : Terrassement et ouvrage d’art sur 100 km, construction de 6 ponts routes, de 4 viaducs, de 21 ponts rails et de 11 passerelles, construction et renforcement de 15 sous-stations, pose de 100 km de voie et caténaire, modernisation et automatisation des équipements et installations de signalisation.

Objectifs du projet

  • Répondre à l’évolution croissante (plus de 50%) du trafic voyageurs et fret transitant par cet axe
  • Améliorer la gestion des circulations et la qualité du service offert
  • Augmenter la capacité de l’offre ferroviaire, tout en modernisant les installations techniques
  • Renforcer la sécurité et la sûreté  sur cet axe.

Doublement complet Casablanca-Marrakech

Des gains en capacité et temps de parcours

Au fil des années, la demande relative au transport ferroviaire sur l’axe Casablanca-Marrakech n’a cessé de progresser avec des taux à deux chiffres, suite au dynamisme socio-économique, touristique et culturel ayant marqué ces deux agglomérations, donnant ainsi lieu à une mobilité accrue.
Afin d’accompagner cette évolution, le projet du doublement complet de cette ligne a été mis en œuvre en deux phases pour relever la capacité de la ligne et améliorer davantage sa compétitivité.

Consistance

  • La 1ère phase a été achevée en décembre 2013: renouvellement de 80 km de voie et 140 km de lignes caténaires, doublement de la voie sur 34 km et construction d’une gare fret à Sidi Ghanem
  • La 2ème phase consiste notamment en un doublement de la totalité de la voie ferrée reliant Settat à Marrakech sur 140 km, l’amélioration du tracé sur 40 km, la construction de deux viaducs d’une longueur de 350 m, la suppression de tous les passages à niveau et leur remplacement par des ouvrages d’art (au nombre de 60) ainsi que le renforcement et la construction des sous-stations électriques.

Objectifs

  • Répondre aux attentes des clients et faire face à la croissance de la demande
  • Réduire le temps de parcours tout en améliorant la qualité du service
  • Augmenter la cadence des trains et améliorer le niveau de régularité
  • Augmenter l’offre pour le transport de marchandises
  • Renforcer la sécurité et la sûreté des circulations des trains.

Projets structurants

DES PROJETS STRUCTURANTS EN PHASE D’ACHEVEMENT

DES CHANTIERS D’ENVERGURE, POUR QUELLE FINALITE ?

Le transport ferroviaire a connu, en sept ans, une importante évolution en termes de trafic qui a doublé, accompagné d’un renforcement considérable de l’offre. Cette évolution a été confrontée à des contraintes liées à la configuration du réseau et à ses capacités dont on cite la voie unique sur des axes sollicités (Tanger/Kenitra et Settat /Marrakech) et la saturation de l’axe porteur Casablanca-Rabat-Kenitra.

Face à ces contraintes, l’ONCF réalise un ambitieux programme d’investissement faisant aujourd’hui du réseau ferré national un chantier à ciel ouvert de Tanger à Marrakech, tout en faisant le choix volontariste de maintenir l’offre presque au même niveau.

SUR QUOI PORTENT CES PROJETS ?

Le programme d’investissement en question concerne les axes porteurs du réseau et comporte essentiellement :

  • Le projet de construction de la Ligne à Grande Vitesse reliant Tanger à Casablanca actuellement en phase de préparation à l’exploitation et qui constitue la première étape d’un schéma directeur la Ligne à Grande Vitesse portant sur un linéaire d’environ 1500 km
  • Les grands projets structurants de modernisation du réseau existant

Ces projets, présentés plus amplement dans les pages qui suivent, ont franchi des étapes importantes et sont actuellement en phase d’achèvement.

QU’EN EST-IL DE LEUR RETOMBEES ?

La réalisation de ces projets sur des infrastructures en exploitation impose des limitations de vitesse, des rallongements des temps de parcours et cause quelques retards pouvant être amplifiés par des éléments externes. Ces facteurs fragilisent l’exploitation ferroviaire et tout incident, quelle que soit son origine, se répercute par une perturbation du trafic.

Néanmoins, un grand effort est fourni par les cheminots pour réaliser les travaux sur le réseau en exploitation durant la nuit pour limiter, autant que possible, l’impact des chantiers sur les trains.

Dès leur mise en service courant 2018, ces projets structurants ne manqueront pas d’améliorer, voire métamorphoser l’offre ferroviaire, de renforcer la sécurité, d’améliorer la qualité de service et de rapprocher les villes en réduisant les temps de parcours. Sans oublier bien entendu, leur impact sur le développement d’un écosystème autour du ferroviaire, tout en dynamisant les activités des entreprises marocaines et contribuant à la création de la valeur et de l’emploi durable.

Sécurité et sûreté

RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ AUX EMPRISES FERROVIAIRES

PROGRAMME AMBITIEUX POUR UNE TRAVERSEE SURE

CONTEXTE

Les points de croisement de la voie ferrée avec la route (Passages à Niveau : PN) constituent un souci permanent de sécurité pour l’ensemble des gestionnaires des réseaux ferrés et des routes à travers le monde. Franchir un passage à niveau sans respecter la signalisation routière ou traverser la voie ferrée en rase campagne sans emprunter les passerelles et autres ouvrages d’art prévus à cet effet, c’est s’exposer à un danger imminent qui risque de coûter la vie.

Pour lutter contre ces comportements aux conséquences souvent dramatiques, l’ONCF s’est inscrit dans une démarche volontariste de sécurisation de ses emprises ferroviaires. Dans ce cadre, un ambitieux programme a été présenté à Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste, en date du 14 novembre 2012 à Benguerir, visant à améliorer la sécurité à la traversée des PN.

CONSISTANCE

Le programme en question s’articule notamment autour des axes suivants :

  • Le premier, consiste à remplacer 180 passages à niveau prioritaires (fort trafic aussi bien routier que ferroviaire) par des ouvrages d’art (OA) ou par des aménagements et déviation des circulations vers des franchissements existants
  • Le deuxième axe concerne la sécurisation de la traversée de la voie ferrée sur les PN de deuxième priorité, en les équipant par des Systèmes d’Annonce et de Fermeture Automatique (SAFA)
  • Le troisième axe vise la sensibilisation des usagers
  • En accompagnement de ce programme de sécurisation des PN et pour canaliser les usagers piétonniers vers les points de franchissement sécurisé, l’ONCF réalise des clôtures des emprises ferroviaires ainsi que la construction de passerelles pour piétons

OBJECTIFS

  • Améliorer la sécurité à la traversée des PN
  • Réduire le nombre d’accidents au droit des PN
  • Diminuer le nombre d’accidents liés à l’intrusion dans les emprises ferroviaires
  • Faire prendre conscience au grand public des dangers encourus et du devoir d’adopter un comportement responsable et citoyen
  • Participer à la fluidification du trafic au niveau des PN

Gares

Les gares, lieux de vie

La gare est devenue aujourd’hui un pôle d’échange au cœur de la ville. D’un simple lieu de transit de voyageurs, elle s’est métamorphosée en un lieu de vie, propice à la détente, à la restauration ou au shopping. Ces édifices s’intègrent harmonieusement dans l’environnement urbanistique des villes et se positionnent comme espace multifonctionnel offrant des services diversifiés à même de satisfaire au mieux les attentes des voyageurs et des visiteurs.

Soucieux d’offrir des produits et des services innovants, l’Office a déployé un ambitieux programme de modernisation et de construction de gares ferroviaires, aussi bien grandes que moyennes et petites, marquant ainsi une  rupture avec la conception traditionnelle des gares comme simples points de transit des voyageurs.

Consistance

Dans le cadre de ce programme, l’ONCF a procédé durant la période 2010-2017 à la modernisation et la construction de 42 gares, ayant nécessité une enveloppe globale de plus de 800 millions de dirhams. Dans la continuité de déploiement dudit programme, plusieurs étapes ont été franchies :

  • Achèvement en 2016 des gares de Taourirt, Benguerir, Oujda et Bouskoura
  • Construction en cours des gares de Temara ainsi que celles accompagnant le projet de la Ligne à Grande Vitesse, à savoir Tanger, Kénitra, Rabat Ville, Rabat Agdal et Casa Voyageurs
  • Lancement/ poursuite des études relatives aux gares de Guercif, Settat, Skhirat, Meknès et Taza

A noter que ces édifices sont dotés de toutes les commodités nécessaires et abritent des centres commerciaux offrant de multiples services et ce, en plus des activités liées aux voyageurs (billetterie, salle d’attente, café,…) et des aménagements extérieurs s’intégrant harmonieusement avec leur environnement urbanistique : esplanade, espaces verts, station taxis, parking…, ils comprennent également des équipements et des installations à la pointe de la technologie : vidéosurveillance, détection d’incendie, sonorisation, affichage publicitaire, affichage électronique des horaires des trains,…En outre, ces gares sont équipées d’installations et commodités nécessaires à même de faciliter l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et leur offrir des services adaptés à leurs besoins spécifiques : rampes d’accès au parking et au passage souterrain, places de stationnement de voiture, guichet spécial, sanitaires dédiés,…

Objectifs

  • Améliorer les conditions d’accueil et de confort des voyageurs, notamment à travers l’offre de services répondant aux standards de qualité et l’intégration d’espaces commerciaux et de loisirs
  • Faire face à la progression du trafic des voyageurs
  • Accompagner le développement urbain des villes, dans le but de contribuer à stimuler leur progrès économique et la dynamique à grande échelle du tissu urbain qui les entoure
  • Valoriser et optimiser l’utilisation du patrimoine ferroviaire, tout en préservant l’environnement et exploitant les technologies et les process permettant de réduire les GES, de renforcer l’efficacité énergétique et de s’inscrire dans la stratégie nationale de développement durable

Désaturation du carrefour ferroviaire de Casa

Plus de fluidité et de cadence

Contexte

A travers le carrefour ferroviaire de Casablanca, situé entre les gares de Casa-Voyageurs, Casa-Port, Aïn Sebaa et la gare marchandises de Roches Noires, transite 90% du trafic ferroviaire (plus de 200 trains/jour). Cet échangeur irrigue pratiquement tout le réseau ferré national aussi bien pour les activités voyageurs que marchandises.

Néanmoins, ce carrefour est arrivé à saturation présentant des limites d’exploitation engendrant des retards et des perturbations du trafic ferroviaire. Sa dé-saturation s’impose alors à travers un projet structurant réalisé par phases comme présentées ci-dessous.

Consistance

  • Phase 1 (Ain Sebaa / Casa-Voyageurs) : Remaniement des gares de Ain Sebaa et Casa-Voyageurs, suppression de la bifurcation de Ain Sebaa, construction de deux ponts-rails et pose d’une 4ème voie entre Ain Sebaa et Casa-Voyageurs ainsi que la modernisation des équipements ferroviaires et des installations de signalisation
  • Phase 2 (Casa-Port vers Ain Sebaa et Casa-Voyageurs) : Suppression de la bifurcation, construction de deux sauts de mouton et du pont-rail Moulay Slimane, pose de deux voies supplémentaires entre Ain Sebaa / Casa-Port et Casa-Port / Casa-Voyageurs et d’une 5ème voie dédiée fret entre Casa-Voyageurs et Roches Noires, construction de murs de soutènement, et modernisation des installations de signalisation
  • Autres installations : Construction du nouveau centre de maintenance de Casa-Voyageurs, du site de remisage des Trains à Grande Vitesse et des sous stations à Casa-Voyageurs et Roches Noires, ainsi que d’un poste de sectionnement à Ain Sebaa.

Objectifs

  • Fluidifier le trafic et améliorer l’offre ferroviaire
  • Séparer les flux voyageurs et marchandises à travers des voies dédiées
  • Augmenter la capacité des lignes et améliorer la cadence et la régularité des trains
  • Renforcer la sécurité et la sûreté des circulations

Chiffres clés

Des performances au service de la mobilité durable. Selon le rapport World Economic Forum « WEF » dans son édition 2017-2018, le réseau ferré marocain est classé leader au niveau arabo-africain en terme de compétitivité et de qualité. En témoigne, l’évolution constante au fil des années des différents indicateurs à caractère technique, économique, commercial et financier.

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

3600 km

de longueur des voies

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

2110 km de longueur

des lignes

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

133 gares

ferroviaires

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

250 locomotives

en circulation

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

37 rames

automotrices

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

560 voitures

à voyageurs

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

5 500 wagons

à marchandises

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

73 % des lignes

électrifiées

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

38 millions

de voyageurs

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

210 trains

par jour

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

20 millions de voyageurs

à bord des trains grandes lignes

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

17,6 millions de voyageurs

à bord des trains navette rapide

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

110 523 places

offertes/jour

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

140 000 voyageurs

aux heures de pointe

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

37 rames

automotrices

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

560 voitures

à voyageurs

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

60 distributeurs

automatiques de tickets

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

74 % taux de satisfaction

des clients

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

30 millions

de tonnes transportées

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

1500 voitures

transportées/jour

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

80 000 tonnes/jour

transportées

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

5 500 wagons

à marchandises

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

70 trains/jour

en circulation

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

35 produits

transportés

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

185 clients

grands comptes

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

70 % du trafic

de et vers les ports

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

7 586 collaborateurs

au service des clients

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

90 % des collaborateurs

mobilisés sur le terrain

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

481 effectif

des collaborateurs recrutés

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

16 % taux

d’encadrement

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

67 592 journées

de formation

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

5 185 familles

bénéficiaires des centres d’estivage

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

1 000 enfants

bénéficiaires des colonies de vacances

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

6 % de l’équivalent

de la masse salariale réservé à la formation

D’importants projets structurants ont été achevés en 2018 pour le développement du réseau ferré existant. Il s’agit plus particulièrement :

  • Du triplement de l’axe Casablanca – Kenitra sur 130 km y compris la rénovation du tunnel reliant Salé à Rabat ainsi que la dé-saturation du carrefour de Casablanca par lequel transite 90% du trafic voyageurs et marchandises 
  • Du doublement complet de la ligne Casablanca – Marrakech sur 170 km 
  • Du renforcement de la sécurité et de la sûreté au niveau des emprises ferroviaires 
  • De la construction de nouvelles gares modernes à Tanger, à Kenitra, à Rabat, à Casablanca, à Oujda et à Benguerir, passant ainsi de simples points de transit à des centres de vie multifonctionnelles et des hubs multimodaux, offrant plus de services et une meilleure accessibilité

Investissements réalisés : Chiffres révélateurs 2010-2017

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

3 000 entreprise

mobilisées

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

180 000 emplois

crées durant les travaux

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

60 millions journées-hommes

de travail

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

2,5 milliards de dhs/an

comme gain pour la Collectivité

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

5,6 milliards de dhs/an

comme capital immatériel généré

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

1 000 000 tonnes équivalent

carbone qui seront évitées (durant 10 années)

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

0,41 % part ONCF

en émissions globales de GES au Maroc

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

2,48 % part ONCF

en émissions GES du secteur de transport

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

-3,5 % d’émissions

de GES en 1 an

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

-10 % d’émissions

de GES objectifs d’ici 2020

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

2,5 milliards de Dh

gains pour la collectivité grâce au rail

Comité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFMComité-des-Transports-Ferroviaires-Maghrébins-CTFM

-20 % de consommation d’énergie

objectifs d’ici 2020

Activités

Le train est l’avenir du fret et logistique!

En plus de ses nombreux atouts intrinsèques pour la collectivité : transport de masse, respect de l’environnement, économie d’espace et d’énergie… le fret ONCF a intégré la logistique à son métier de transporteur et se positionne comme un acteur logisticien de référence au Maroc et un opérateur global, maitrisant toute la chaîne de valeur. L’objectif étant de répondre efficacement aux attentes évolutives des opérateurs économiques et d’accompagner activement la concrétisation de la stratégie nationale de compétitivité logistique.

Grâce à des équipes professionnelles dédiées et à une politique de proximité, l’ONCF vous assure au quotidien :

  • La conception de solutions de transport intégrées, fiables et adaptées
  • L’assurance du transport de marchandises dans les meilleurs conditions de sécurité, coût et délai
  • L’offre de services connexes : entreposage, manutention et multimodalité…
  • La mise en place de solutions logistiques optimisées

L’automobile, un positionnement stratégique confirmé

Fer de lance de l’industrie marocaine, le secteur automobile est un relais de croissance majeur pour l’ONCF. Le transport de véhicules entre l’usine Renault et le port de Tanger Med est en constante augmentation.

L’Office veille à connecter au rail les usines automobiles leur permettant de bénéficier des atouts indéniables du ferroviaire.

Le transport de véhicules entre l’usine Renault et le port de Tanger Med est en constante augmentation, grâce à la mise en œuvre d’une offre étoffée de 6 trains par jour dans chaque sens ayant permis le transport de 1500 voitures par jour.Ces prestations de transport entre l’usine et le port de Tanger Med sont complétées par une offre de stockage de véhicules à Casablanca Mita et le transport de 20000 véhicules entre Casablanca et Tanger Med.Fort de cette expérience réussie avec Renault, l’ONCF a déjà signé un contrat avec PSA pour l’acheminement de 100000 à 200000 véhicules entre Kénitra et Tanger Med.

Vidéos récentes

ONCF Officiel
By ONCF Officiel
1 / 23
  1. 1 Plus de trains, plus d'offres tarifaires et de nouveaux horaires Al Boraq! Plus de trains, plus d'offres tarifaires et de nouveaux horaires Al Boraq! 01:02
  2. 2 محطات سككية جديدة في خدمة مفهوم جديد للسفر عبر القطار محطات سككية جديدة في خدمة مفهوم جديد للسفر عبر القطار 01:48
  3. 3 تعرفوا على المحطة السككية الجديدة ديال مدينة بنجرير تعرفوا على المحطة السككية الجديدة ديال مدينة بنجرير 01:09
  4. 4 تعرفوا على المحطة السككية الجديدة ديال عاصمة الشرق " مدينة وجدة " تعرفوا على المحطة السككية الجديدة ديال عاصمة الشرق " مدينة وجدة " 01:07
  5. 5 تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة لمدينة القنيطرة تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة لمدينة القنيطرة 01:05
  6. 6 تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة، الدار البيضاء-المسافرين تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة، الدار البيضاء-المسافرين 01:16
  7. 7 تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة، بعاصمة الشمال " طنجة المدينة " تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة، بعاصمة الشمال " طنجة المدينة " 01:10
  8. 8 تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة، بعاصمة المملكة الرباط-أكدال تعرفوا على المحطة السككية الجديدة للقطار فائق السرعة، بعاصمة المملكة الرباط-أكدال 01:07
  9. 9 الناس ديال فاس، كيف جاكم عرض "الأطلس" ؟ الناس ديال فاس، كيف جاكم عرض "الأطلس" ؟ 01:31
  10. 10 الناس ديال الدار البيضاء، كيف جاكم عرض "الأطلس" ؟ الناس ديال الدار البيضاء، كيف جاكم عرض "الأطلس" ؟ 01:31
  11. 11 الناس ديال مراكش، كيف جاكم عرض "الأطلس" ؟ الناس ديال مراكش، كيف جاكم عرض "الأطلس" ؟ 01:30
  12. 12 واش فخبارك؟؟ كاين الجديد فيما يخص جميع تذاكر القطارات واش فخبارك؟؟ كاين الجديد فيما يخص جميع تذاكر القطارات 01:44
  13. 13 واش فخبارك؟؟ الحجز فالدرجة الثانية ديال القطار ولا ضروري بحال الدرجة الأولى واش فخبارك؟؟ الحجز فالدرجة الثانية ديال القطار ولا ضروري بحال الدرجة الأولى 01:20
  14. 14 واش فخبارك؟؟ كيفاش المكتب الوطني للسكك الحديدية قام بتطوير قطاع النقل فالمغرب بمشاريع كبيرة واش فخبارك؟؟ كيفاش المكتب الوطني للسكك الحديدية قام بتطوير قطاع النقل فالمغرب بمشاريع كبيرة 02:19
  15. 15 البراق، قطارنا البراق، قطارنا 01:11
  16. 16 Al Boraq, notre train Al Boraq, notre train 01:11
  17. 17 LE MAROC A L’ÈRE DE LA GRANDE VITESSE LE MAROC A L’ÈRE DE LA GRANDE VITESSE 04:44
  18. 18 شعار القطار فائق السرعة المغربي البراق شعار القطار فائق السرعة المغربي البراق 00:25
  19. 19 L’ONCF PROCÈDE AU RELIFTING DE SES TRAINS RÉGIONAUX L’ONCF PROCÈDE AU RELIFTING DE SES TRAINS RÉGIONAUX 00:57
  20. 20 التيجيفي المغربي "البراق" بسرعة 357 كم/الساعة التيجيفي المغربي "البراق" بسرعة 357 كم/الساعة 00:34
  21. 21 Le TGV marocain 'AL BORAQ' à la vitesse de 357 km/h Le TGV marocain 'AL BORAQ' à la vitesse de 357 km/h 00:49
  22. 22 Nouvelles gares ONCF, des édifices dernière génération / Épisode 05 (Gare LGV de Casa-Voyageurs) Nouvelles gares ONCF, des édifices dernière génération / Épisode 05 (Gare LGV de Casa-Voyageurs) 02:21
  23. 23 Nouvelles gares ONCF, des édifices dernière génération / Épisode 04 (Gare LGV de Rabat-Agdal) Nouvelles gares ONCF, des édifices dernière génération / Épisode 04 (Gare LGV de Rabat-Agdal) 02:45

Contactez-nous

Adresse :

8 Bis, Rue Abderrahmane El Ghafiki, Agdal – Rabat

Téléphones :

+212(0)537-77-47-47

Fax :

+212(0)537-77-47-47

Email :

communication.digitale@oncf.ma

Une mission au service de la mobilité durable

Créé par Dahir n°1- 63 - 225 du 05 Août 1963, l’Office National des Chemins de Fer « ONCF » est un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC), doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière. Il a pour mission d’assurer le transport ferroviaire de voyageurs et de marchandises dans les meilleures conditions de sécurité, de sûreté, de confort, de régularité, et de développement durable. A ce titre, il assure :

l’exploitation du réseau ferré national

la réalisation des études, la construction et l’exploitation de nouvelles lignes de chemins de fer
l’exploitation des entreprises se rattachant, directement ou indirectement, à l’objet de l’Office.

Il a pour vocation principale la gestion des infrastructures ferroviaires et l’exploitation des services liés au transport ferroviaire de voyageurs et marchandises, pour lequel il joue le rôle d’intégrateur de la chaîne logistique. Il contribue également aux activités du transport ferré urbain et offre des services complémentaires qui renforcent sa vocation principale.

Cinq valeurs partagées au quotidien